Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maman Fouine

Littérature jeunesse et activités manuelles et proches de la nature

Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne

Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne

Ah comme il est original cet album avec ces petits trous à toutes les pages, qui dévoilent des ombres, des étoiles des lumières...

On y suit un jeune garçon qui n'a peur de rien, ni des serpents venimeux, ni des araignées géantes poilues... ni du noir... enfin, pas trop !

J'aime la façon dont il décrit sa peur, cette sensation qui grandit au fond de lui quand le soleil se couche. Au fil des pages, il nous dévoile ce qui l'inquiète, les ombres dans sa chambre, le bruissement du vent... et pourquoi finalement il n'y a pas de raisons d'en avoir peur, car elles ont toutes des explications rassurantes. Et puis un jour où il campe avec sa famille et appréhende la nuit à venir, il découvre avec émerveillement que c'est seulement quand il fait pleinement noir que l'on peut voir toutes les étoiles.

C'est un livre qui permet de relativiser la peur du noir et d'apprivoiser la beauté de la nuit, ici mon fils n'est pas spécialement concerné donc je ne peux vous garantir d'une quelconque efficacité de cette approche, en tout cas je la trouve très intéressante, bienveillante, et en prime cet ouvrage est vraiment agréable à feuilleter.

"Je n'ai pas (trop) peur du noir" d'Anna Milbourne et Daniel Rieley, publié en 2019 aux éditions Usborne.

Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Je n'ai pas (trop) peur du noir, aux editions Usborne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article